1923 : Naissance à Caytou, dans la région de Djourbel au Sénégal

1927 – 1937 : Ecole coranique puis école française régionale de Djourbel

1938 – 1945 : Années lycée : élaboration d’un alphabet pour transcrire les langues africaines

1945 : Baccalauréat de mathématiques et de philosophie

1946 : Arrivée à Paris, inscription en fac de lettres (Sorbonne) et en Mathématiques supérieures

1948 : Licence de philosophie, publication de sa première étude linguistique sur le ouolof dans la Revue « Présence Africaine »

1950 : Obtention de 2 certificats en Chimie : Chimie générale et chimie appliquée

Inscription au RDA de Houphouët Boigny

Retour au Sénégal pour une série de conférences

1953 : Mariage avec une française Louise Marie Maes dont il aura 4 fils

1954 : Publication de « Nations Nègres et Culture » aux Editions Présence Africaine, sujet de ces thèses principale et secondaire qu’il ne put jamais soutenir à la Sorbonne

1956 : Maitre auxiliaire en Physique-Chimie aux lycées Voltaire et Claude Bernard (Paris)

1957 : Spécialisation en physique nucléaire au l’institut Pierre et Marie Curie

1960 : Soutenance à la Sorbonne de sa thèse de doctorat ès lettres « Les domaines du patriarcat et du matriarcat dans l’antiquité »

Publication aux Editions Présence africaine du livre : « Les fondements culturels, techniques et industriels d’un futur État fédéral d’Afrique noire ».

Retour définitif au Sénégal où il est nommé assistant à l’Université de Dakar pour travailler à l’Institut Français d’Afrique Noire (IFAN) dirigé par Théodore Monod

1961 : Création par Cheikh Anta DIOP d’un parti politique d’opposition au parti en place du président Léopold Sédar Senghor : le Bloc des Masses Sénégalaises (BMS)

1962 : Emprisonnement 1 mois en raison de ses activités politiques et dissolution de son parti par le gouvernement en 1963

1966 : Début des activités du laboratoire de datation au Carbone 14 dirigé par Cheikh Anta Diop dont la construction avait commencée en 1962

Il reçoit le Prix du premier festival des Arts Nègres avec feu Pr W.E.B. Dubois

1967 : Parution de « Antériorité des civilisations nègres : Mythe ou vérité historique »

1968 : Parution de l’ouvrage : « Le laboratoire de radiocarbone de l’IFAN »

1970 : Sollicité par l’UNESCO pour être membre du comité scientifique international pour la rédaction de l’Histoire générale de l’Afrique.

1974 : Colloque international du Caire sur « le peuplement de l’Egypte ancienne et le déchiffrement de l’écriture méroïtique » qui réunissait les égyptologues les plus connus du monde entier. Les liens entre l’Egypte ancienne et l’Afrique noire y ont été établis définitivement

1975 : L’association “The African Heritage Studies Association” aus Etats Unis lui décerne une plaque commémorative pour sa contribution à la préservation et au développement de la vie et du patrimoine des peuples d’origine africaine dans le monde

1976 : Parution de l’Antiquité africaine par l’image

Il crée le Rassemblement National Démocratique, nouveau parti politique qui est déclaré immédiatement illégal par le gouvernement de Senghor

1977 : Parution du livre « Parenté génétique de l’égyptien pharaonique et des langues négro-africaines »

1980 : L’Université nationale du Zaïre lui décerne la médaille d’or de la recherche scientifique africaine

1981 : Il est nommé professeur d’histoire associé à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Dakar.

Parution du livre « Civilisation ou barbarie » aux Editions Présence Africaine

1983 : Il donne plusieurs conférences en Guadeloupe, répondant à l’invitation d’Ernest Pépin, directeur du Centre d’Action Culturelle de la Guadeloupe

1985 : Il est invité à Atlanta pour une série de conférences, le 4 avril est déclaré Dr Cheikh Anta Diop day.

1986 : il décède à son domicile le 7 février en laissant un ouvrage inachevé qui sera publié à Présence africaine sous le titre « Nouvelles recherches sur l’égyptien ancien et les langues négro-africaines modernes

Sources : Ankh Egyptologie et civilisations africaines : cheikhantadiop.net

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *